Sommaire

Carburant, bougie et renvoi d'angle, le guide pour l'entretien de la débroussailleuse.

Une débroussailleuse bien construite doit fonctionner longtemps. Un particulier ne doit pas avoir de panne importante pendant cinq à dix ans d'utilisation occasionnelle, il lui suffit de recourir à un entretien systématique.


Débroussailleuse : les éléments à entretenir

Le carburant

Les principales pannes proviennent d'une mauvaise utilisation du mélange pour débroussailleuse pour la débroussailleuse 2 temps et peuvent être aisément évitées en respectant les dosages et les règles de conservation.

Un mélange trop ancien aura perdu ses qualités et risque en plus de gommer le moteur et les durites et obturer le filtre à carburant. Il est conseillé de ne pas faire de mélange en trop grande quantité et de ne pas le conserver plus de deux mois.

Le renvoi d'angle

Le renvoi d'angle des débroussailleuses portées fonctionne comme un système d'engrenages dans un bain d'huile.

Sur certaines débroussailleuses portées puissantes, un graissage à vie du renvoi d'angle est prévu par le constructeur, mais sur la plupart des machines un contrôle et une vidange sont nécessaires :

  • Le renvoi d'angle ne doit pas être complètement rempli d'huile spéciale pour engrenages.
  • Le volume total est celui préconisé par le constructeur.
  • En cas de complément nécessaire, il ne faut pas dépasser 5 g de complément.

La bougie d'allumage

Chaque bougie possède une appellation spécifique à chaque marque de bougie. Les équivalences entre marques sont à respecter impérativement, car elles déterminent les caractéristiques de fonctionnement du moteur.

Les symptômes d'une mauvaise carburation se constatent à l'état de la bougie. Toute anomalie doit amener à un réglage du carburateur de débroussailleuse.

ÉTAT BOUGIE CAUSE
NORMAL : léger dépôt marron clair Fonctionnement normal du moteur
CHARBONNÉ : dépôt noir et sec Richesse excessive
HUILEUX : dépôt gras Trop d'huile dans le mélange (2 temps)
VITRIFIÉ : électrode jaunie et brillante Mauvais réglage du ralenti
CALAMINÉ : croûte jaunâtre
  • Ralenti trop bas
  • Moteur utilisé en sous-régime
SURCHAUFFÉ : électrode blanchie
  • Richesse trop basse
  • Manque d'huile dans le mélange (2 temps)
BRÛLÉ : électrodes fondues Surchauffe moteur
ENDOMMAGÉ : électrode centrale détruite Richesse beaucoup trop basse

Guide d'entretien de la débroussailleuse

Les opérations d'entretien sont recommandées sans être exhaustives ni limitatives, les périodicités mensuelles et annuelles sont dans le cas d'utilisation domestique occasionnelle et doivent être adaptées à l'utilisation courante.

Élément de la machine Avant mise en route Après utilisation À chaque plein de réservoir ou toutes les 30mn Toutes les 4 heures Chaque année
Toutes débroussailleuses électriques, électriques à batterie, thermiques
Toute la machine Contrôle visuel Nettoyage Contrôle visuel -- --
Gâchette Contrôle de fonctionnement -- Contrôle de fonctionnement -- --
Centrage et serrage du système de coupe Contrôle visuel -- Contrôle visuel Révision et retournement si nécessaire --
Renvoi d'angle Contrôle visuel -- -- -- Vidange
Débroussailleuses thermiques opérations supplémentaires
Élément de la machine Avant mise en route Après utilisation À chaque plein de réservoir ou toutes les 30mn Toutes les 4 heures Chaque année
Filtre à air Contrôle visuel Nettoyage Contrôle Nettoyage --
Ailettes et prises d'air Contrôle Nettoyage Contrôle -- Révision
Ralenti moteur Contrôle -- Contrôle Réglage --
Bougie Contrôle du fil de bougie -- Contrôle du fil de bougie Contrôle des électrodes Bougie neuve
Silencieux Contrôle visuel -- Contrôle auditif -- Décalaminage
Filtre à carburant -- -- -- Nettoyage Révision
Réservoir carburant Contrôle visuel (fuites) -- Contrôle visuel (fuites) -- Nettoyage
Huile moteur
(4 temps)
Contrôle visuel -- -- Contrôle visuel Vidange

Détail des opérations d'entretien

L'entretien spécifique de chaque élément de la débroussailleuse :

  • le carter et les capots,
  • le moteur,
  • les roues de la débroussailleuse sur roues,
  • la lame,
  • la courroie de transmission.

Le carter et les capots

Pour les capots et le carter de la débroussailleuse, le minimum d'entretien à effectuer est un nettoyage intérieur et extérieur du carter et des capots après chaque séance de débroussaillage.

  • Pour nettoyer l'intérieur du carter de la tondeuse débroussailleuse vous serez amené à basculer la tondeuse pour accéder à l'intérieur du carter.
  • Sur une tondeuse débroussailleuse ou une motofaucheuse thermique, moteur arrêté, veillez toujours à débrancher le fil de bougie avant toute intervention :
    • La machine thermique doit être basculée soit en arrière le guidon reposant alors sur le sol, soit sur le côté où se trouve le pot d'échappement. Le côté opposé où se situe le filtre à air sera toujours maintenu plus haut que le moteur.
    • C'est primordial afin d'éviter que l'huile moteur passe dans le carburateur.
  • Sur une débroussailleuse électrique, assurez-vous que son cordon d'alimentation est débranché ou sa batterie retirée.
  • Portez toujours des gants à manchette, car vos mains et poignets vont côtoyer la lame du système de coupe d'où des risques de coupure.
  • Le nettoyage du carter se fait avec un outil en bois ou plastique, qui ne raye pas le carter, en faisant tomber les brins d'herbe collés.
  • Ensuite, un jet d'eau permettra de nettoyer les résidus de végétation.
  • Après séchage, pensez toujours à pulvériser à l'intérieur et à l'extérieur du carter un lubrifiant hydrofuge (type dégrippant) afin d'éviter la corrosion et de limiter le futur accrochage des brins d'herbe.
  • Profitez d'avoir la bombe de lubrifiant hydrofuge (type dégrippant) à la main pour en pulvériser sur les câbles et la tringlerie du guidon et du moteur.

Le moteur

Sans avoir à se lancer dans une séance de mécanique, un minimum d'entretien du moteur est à votre portée.

Un entretien annuel, pour un usage domestique de la débroussailleuse, vous permettra d'éviter des pannes et garantira un démarrage facile.

Vous profiterez de cet entretien pour vérifier visuellement les durites d'arrivée d'essence (moteur thermique) qui ne doivent pas être craquelées ni fendues.

  • Filtre à air (moteur thermique) :
    • Reportez-vous à la notice constructeur pour ouvrir le capot du filtre à air et notez la référence du filtre pour un futur achat.
    • Sur le moteur thermique, le nettoyage du filtre à air est préconisé toutes les dix heures de fonctionnement.
    • Le remplacement du filtre à air chaque année est vivement conseillé.
    • Un filtre à air propre est indispensable au bon démarrage du moteur, il limite sa consommation d'essence et son émission de pollution.
  • Bougie (moteur thermique) :
    • Une clé à bougie est toujours présente dans la pochette d'outils de votre débroussailleuse, utilisez de préférence celle fournie, car elle est étudiée pour passer entre les ailettes du moteur.
    • Selon le nombre d'heures de travail annuelles, vous devrez nettoyer la bougie chaque année et la remplacer une année sur deux au moins.
    • Le nettoyage s'effectue à la brosse métallique spécifique (brosse à bougies) et permet de débarrasser les deux électrodes des dépôts de combustion.
    • Un contrôle rapide de l'écartement des deux électrodes peut se faire à la cale à bougie ou en passant l'ongle du pouce d'épaisseur identique à l'écartement moyen de 0,07 mm.
    • Profitez que la bougie soit sortie pour noter sa référence qui doit être respectée absolument lors du remplacement.
    • Nettoyez au chiffon le filetage de la bougie et son culot avant de la remettre en place en la vissant fermement, mais sans forcer.
    • Prenez garde lors de cette intervention qu'aucune particule ne tombe dans le moteur par le puits de bougie.
    • Une bougie en bon état est indispensable au bon démarrage du moteur et limite sa consommation d'essence et son émission de pollution.
  • Huile moteur (moteur thermique) :
    • Une jauge d'huile moteur est toujours présente sur un moteur à quatre temps. Le plus souvent, cette jauge sert également de bouchon de remplissage. La notice constructeur vous indique le mode d'utilisation de la jauge, le type d'huile moteur et la fréquence des vidanges.
    • En général, le contrôle du niveau d'huile moteur se fait moteur froid sur le plat avant chaque séance de débroussaillage.
      • Dévissez le bouchon de remplissage d'huile, sortez-le et nettoyez-le.
      • Le contrôle se fait en replaçant le bouchon de remplissage dans son logement sans le visser et en lisant sur la jauge le niveau d'huile. Il doit être compris entre les niveaux bas et haut, à l'intérieur de la zone hachurée.
      • Veillez toujours à ce qu'il y ait suffisamment d'huile et jamais trop.
      • Si vous devez rajouter de l'huile, prenez la viscosité préconisée par le constructeur ou à défaut une huile multigrade pour moteur essence à quatre temps 10W40.
    • Pour la vidange, lancez le moteur afin de le faire chauffer un peu, et arrêtez-le.
      • Débranchez le fil de bougie, dévissez le bouchon de vidange situé du côté du pot d'échappement et couchez la débroussailleuse sur ce côté au-dessus d'un bac de récupération.
      • Quand l'huile usagée s'est totalement écoulée, vous pouvez remettre la machine à plat et revisser le bouchon de vidange. Si nécessaire, remplacez le joint du bouchon de vidange par un neuf, mais assurez-vous qu'un joint plat en fibre est en place.
      • Il arrive que le bouchon de vidange soit celui utilisé également pour le remplissage et la jauge à huile, dans ce cas seulement, il ne comporte pas de joint.
      • Remplissez le carter avec de l'huile neuve en respectant la quantité prévue par le motoriste, sinon procédez par petits remplissages successifs en contrôlant la jauge.
      • En général, un carter d'huile contient entre 0,5 et 0,7 litre d'huile multigrade pour moteur essence à quatre temps 10W40.

Les roues

Les roues de la débroussailleuse sur roues sont particulièrement soumises à l'encrassement.

Les brins d'herbe, poussières et épines viennent se coller aux mécanismes et finissent par entraver la progression de la machine.

Un nettoyage après chaque séance de débroussaillage est indispensable. Vous pouvez à cet effet utiliser un jet d'eau et même un nettoyeur haute pression pour décoller les particules agglomérées.

N'utilisez aucune graisse qui viendrait à fixer la poussière et formerait avec elle une sorte de pâte à roder qui endommagerait les roues.

Pulvérisez plutôt sur les axes des roues de la débroussailleuse un anti-adhésif spécifique pour tondeuse ou à défaut un lubrifiant hydrofuge standard (dégrippant).

La lame

Quels que soient la motorisation et le type de lame de votre débroussailleuse, la ou les lames sont l'élément qui assure une coupe franche de l'herbe.

Afin de vous assurer du tranchant de la lame, vous choisirez toujours une lame de bonne qualité que vous affûterez au moins une fois par an.

Portez toujours de gants, inclinez la débroussailleuse sur roues en respectant la position préconisée et démontez la lame en dévissant l'écrou.

L'affûtage se fera à la lime douce en respectant le biseau à 30 ° environ en ne limant que dans un sens, depuis l'intérieur de lame vers l'extérieur, en un ou deux passages :

  • Vérifiez à cette occasion que la lame est équilibrée sur chaque face.
  • Une pulvérisation d'un lubrifiant hydrofuge standard (dégrippant) est indispensable.
  • Remontez la lame en respectant le sens du montage, la position des ergots de cisaillement (si présents) et les rondelles de centrage et de pression.
  • Une lame tordue, usée ou perforée doit être changée.
Lire l'article Ooreka

La courroie

Garante de la transmission aux roues ou aux lames de la débroussailleuse sur roues, la ou les courroies sont des pièces d'usure qu'il ne faut pas hésiter à remplacer avant leur casse.

Avant chaque séance de débroussaillage et au moins chaque année, vous vérifierez visuellement son état en recherchant principalement une usure anormale ou des entailles qui indiqueront une casse imminente.

Le remplacement de la ou des courroies est toujours illustré dans le guide du constructeur. Il consiste à l'extraction et au remplacement par une courroie identique.

Les produits d'entretien

Pour la débroussailleuse certains produits anti résine ou anti adhérence du gazon permettent un nettoyage facile en dissolvant les traces de sève et de résine qui agressent le métal et ternissent les plastiques.

En l'absence de ce produit, un nettoyage au gas-oil suivi obligatoirement d'un graissage à l'huile fine permet de recouvrer des surfaces propres et préservées.

L'achat d'un petit compresseur avec soufflette à air comprimé est un bon investissement pour nettoyer facilement les outils de jardin motorisés.

Le rinçage au nettoyeur haute pression des machines thermiques est possible en évitant de faire pénétrer de l'eau par le filtre à air ou l'échappement et sous condition de passer ensuite un lubrifiant type dégrippant multi-usages afin d'éviter toute corrosion.

Ces pros peuvent vous aider