Sommaire

Les équipements de protection pour limiter les risques liés à l'utilisation de la débroussailleuse.

En plus des dispositifs de protection équipant la débroussailleuse, l'utilisation d'équipement de protection individuelle (EPI) est obligatoire ou conseillée pour toute utilisation de débroussailleuse.

Les dispositifs et équipements de protection sont soit obligatoires soit conseillés, selon que le travail est effectué par un salarié ou par un particulier.

Les dispositifs de protection et de sécurité peuvent être fixés sur la débroussailleuse ou équiper l'utilisateur.


Les dispositifs de sécurité de la débroussailleuse

Le premier dispositif de sécurité de la débroussailleuse est une poignée « homme mort » devant être maintenue enfoncée pour permettre le fonctionnement de la machine.

En cas de lâcher intempestif du dispositif « homme mort » la machine s'arrête complètement ou stoppe sa progression et la giration du système de coupe.

Dispositif de sécurité Fonctionnement
Poignée homme mort de la débroussailleuse portée
  • La patte longue orange doit être maintenue appuyée par la paume de la main pendant que la gâchette des gaz est manœuvrée avec les doigts.
  • Le lâcher de la poignée homme mort arrête le moteur.
Poignée homme mort de la débroussailleuse à roues
  • La poignée « homme mort » doit être maintenue appuyée sur le mancheron pendant que l'avance de la machine est contrôlée avec la poignée de commande.
  • Le lâcher de la poignée « homme mort » arrête soit l'avance de la machine soit le mouvement du système de coupe
Siège à capteur de pression de la débroussailleuse autoportée Un contacteur électrique placé sous le siège conducteur arrête la progression de la machine dès que le conducteur se lève ou en cas d'éjection

Les équipements de protection de la débroussailleuse portée

Le principal accessoire de protection de la débroussailleuse est un capot du dispositif de coupe permettant d'éviter les projections d'échardes et de gravillons vers l'utilisateur et de pouvoir visualiser facilement la tête de coupe.

La taille et la forme du capot dépendent du système de coupe monté sur la débroussailleuse portée :

Type de capot Utilisation
Capot pour fauchage Pour tête fil le capot comporte une lame coupe-fil permettant de limiter la longueur de fil déroulée
Capot universel Un capot universel équipé d'une lame coupe-fil montée sur une bavette amovible permettant de travailler avec une tête fil ou sans bavette avec une lame moins haute
Capot pour broyage Large et haut capot de protection permettant de protéger l'utilisateur même lors d'attaque de ronciers légèrement en hauteur
Capot de sciage Capot étroit permettant d'utiliser la scie sur le maximum de sa périphérie

Les équipements de protection individuelle pour débroussailleuse

Le port d'équipements de protection individuelle répond au souci de garantir la sécurité et la santé des personnes amenées à effectuer des travaux à risques.

Pour le particulier

Si le particulier doit s'équiper pour assurer sa protection sous sa propre responsabilité, le minimum d'équipement est requis pour tout travail de débroussaillage dont raisonnablement :

  • des gants anti-coupures ou au moins des gants en peau épaisse,
  • des lunettes de protection,
  • des protections auditives pour l'emploi d'une débroussailleuse thermique.

Pour le salarié

Le salarié doit revêtir obligatoirement des EPI (équipements de protection individuelle) sous la responsabilité de son employeur :

  • un vêtement de travail de type pantalon et veste de débroussaillage protégeant contre les chocs et les épines ou pantalon anti-coupures ;
  • des chaussures ou bottes de protection à semelle en acier pour éviter la perforation par des épines ;
  • un casque forestier avec écran de protection faciale contre les projections soit un écran à visière transparente en polycarbonate soit avec visière grillagée amis dans ce cas les lunettes de protection sont conseillées ;
  • des gants efficaces contre les piqûres et les vibrations ;
  • une protection auditive antibruit pour les débroussailleuses thermiques.

Dans le monde du travail, les EPI doivent répondre aux textes en vigueur :

  • Directive 89/656/CEE du Conseil, du 30 novembre 1989, concernant les prescriptions minimales de sécurité et de santé pour l'utilisation par les travailleurs au travail d'équipements de protection individuelle.
  • Classement des EPI : EPI de classe 2 (risques intermédiaires, lésions graves). Ces équipements protègent contre des risques intermédiaires pouvant entraîner des lésions irréversibles.

Les EPI de classe 2 doivent comporter obligatoirement :

  • un marquage sécurité conforme et portant le logo CE,
  • la date de commercialisation de l'équipement,
  • le nom du fabricant et le numéro du lot,
  • la déclaration de conformité,
  • l'indice de performance.

En cas de débroussaillage en bordure de voie routière, l'intégralité des EPI est indispensable et les équipements doivent comporter des marquages réfléchissants pour signaler la présence des personnels sur les chantiers.

Aussi dans la rubrique :

Accessoires

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider